Identifiez-vous ou inscrivez-vous au site
« ADA 2013 »
Pour consulter le contenu de ce site, vous devez vous identifier ou vous inscrire Pas encore inscrit  ?
L'inscription et l'utilisation de MediPass sont des services gratuits
connexion
 

Envoi du mail en cours
 
Mercredi 13 Décembre 2017 | Se connecter |
| A propos
Zoom sur
Quelle évolution des facteurs de risque chez des jeunes obèses ou en surcharge pondérale diabétiques de type 1 ? Par le Dr Isabelle Pierre (Nantes), le 26-06-2013
Les patients diabétiques de type 1 sont à risque de développer une surcharge pondérale ou une obésité qui, elles, entraînent une augmentation de la consommation d’insuline, qui elle aussi aggrave (...) Lire ce zoom
Accéder à tous les zooms
Les derniers comptes rendus
Retrouvez ci-dessous les derniers articles publiés (pour l'intégralité des articles, utilisez les menus).
Dr Jean-Louis Gayet le 26-06-2013
Le dulaglutide est un nouvel agoniste du GLP-1 à longue durée d’action. Les résultats présentés ici sont ceux d’une étude de phase III dans laquelle 2 doses ont été évaluées en comparaison à de l’exenatide (10µg x 2/j) et à un placebo chez des diabétiques de type 2 déjà traités par metformine (1500 à 3000 mg) et pioglitazone (30 à 45 mg). La posologie de dulaglutide était de 1,00 ou de 0,75 mg une fois par semaine.
Les 976 patients inclus avaient un âge moyen de 55,6 ans. Ils ont été randomisés (...) Lire la suite
Dr Jean-Louis Gayet le 26-06-2013
Chez les diabétiques insuffisamment contrôlés avec une insuline à longue durée d’action, un analogue du GLP-1 peuvent être proposé comme alternative au recours à l’injection d’une dose supplémentaire d’insuline à effet rapide.
Une évaluation de cette stratégie a été faite dans une étude portant sur des diabétiques de type 2 gardant des taux d'HbA1c ≥ 7% en dépit d’un traitement par insuline degludec et metformine suivi depuis 104 semaines. Ces patients ont été randomisés pour recevoir, (...) Lire la suite
Dr Isabelle Pierre le 26-06-2013
L’étude a inclus des patients diabétiques de type 1 (n=4537) ou de type 2 (n=1081) âgés de moins 20 ans. Les patients ont été inclus sur 3 périodes (2002-2003, 2004-2005, et 2008-2009).
La prévalence de l’acidocétose diabétique n’a pas changé chez les diabétiques de type 1 au cours des 3 périodes d’étude. Elle est observée chez 20 à 30% des patients selon l’âge. Par contre, l’incidence de l’acidocétose chez les diabétiques de type 2 a diminué de 10% chaque année (...) Lire la suite
Dr Benoît Fouchet le 26-06-2013
La canagliflozine est un inhibiteur de la SGLT2. Elle baisse la glycémie en augmentant l’excrétion de glucose. La fréquence des infections mycotiques a été évaluée chez ces patients diabétiques de type 2 (n=2313) à partir de 4 études randomisées versus placebo sur 26 semaines. Les infections étaient plus fréquentes chez les femmes sous canagliflozine : 11% vs. 3%, ainsi que chez l’homme : 4% vs. 1%. (...) Lire la suite
Dr Benoît Fouchet le 26-06-2013
La canagliflozine est un inhibiteur de la SGLT2. Elle baisse la glycémie en augmentant l’excrétion de glucose. La fréquence des infections mycotiques a été évalué chez ces patients diabétiques de type 2 (n=2313) à partir de 4 études randomisées versus placebo sur 26 semaines, 4 études de 18 à 26 semaines de traitement (n=1085) et d’une étude de 52 semaines (n=4327). Les infections étaient plus fréquentes chez les femmes sous (...) Lire la suite
Dr Isabelle Pierre le 26-06-2013
La dapagliflozine est un inhibiteur de la SGLT2. Elle baisse la glycémie en augmentant l’excrétion urinaire de glucose.
L’objectif de cette étude était de comparer l’efficacité de la dapagliflozine aux autres antidiabétiques chez des patients diabétiques de type 2 selon différents niveaux d’HbA1c.
Il s’agit ici de deux études : (...) Lire la suite
Dr Raja Moukhlis le 25-06-2013
L’essai de l’équipe du Dr HARING a étudié l'efficacité et la tolérance de l’empagliflozine chez les patients atteints de diabète de type 2 contrôlés par la metformine. Ces patients ont été randomisés en double aveugle et traités avec l'empagliflozine 10 mg (n = 217) ou 25 mg (n = 213) ou placebo (n = 207) pendant 24 semaines. Le critère principal d'évaluation était le changement de l'HbA1c à la semaine 24. Les critères secondaires étaient le changement de poids et la glycémie quotidienne.
L’empagliflozine a considérablement réduit (...) Lire la suite
Dr Raja Moukhlis le 25-06-2013
Cette étude de phase III a étudié l'efficacité et la tolérance de l’empagliflozine chez des patients atteints de diabète de type 2 en association avec la metformine et les sulfonylurées. Les patients (âge moyen 57,1 ans ; IMC moyen de 28,2 kg/m2) ont été randomisés en double aveugle et traités avec l'empagliflozine 10 mg (n = 225), l’empagliflozine 25 mg (n = 216) ou placebo (n = 225) pendant 24 semaines.
Le critère principal d'évaluation était la diminution de l'HbA1c à la semaine 24. Les critères secondaires étaient lea perte de poids et (...) Lire la suite
Dr Jean-Pierre Sauvanet le 25-06-2013
L’essai ORIGIN (Outcome reduction with initial glargine intervention) a été conduit chez des sujets ayant des facteurs de risque cardiovasculaire et des troubles de la régulation du glucose ou un diabète de type 2 récent, afin d’évaluer si, par comparaison à une stratégie thérapeutique conventionnelle, l’introduction précoce d’une insuline basale, l’insuline glargine, était susceptible de réduire la survenue d’événements cardiovasculaires.
Au total, 12 537 sujets, dont 4 388 (35%) femmes, (...) Lire la suite
Dr Jean-Pierre Sauvanet le 23-06-2013
Le nombre de plus en plus important de patients diabétiques obèses conduit à une augmentation de l’utilisation de formulation d’insuline fortement concentrée. Actuellement, la seule formulation disponible sur le marché (aux Etats-Unis) est une formulation d’insuline régulière à 500 U/ml (5 U d’insuline régulière pour chaque 0,01 ml d’insuline), dont l’utilisation a augmenté de +97% entre 2008 et 2010, aux Etats-Unis. De nouvelles formulations concentrées à 200 U/ml et 300 U/ml sont en développement clinique avancé. (...) Lire la suite
Highlight
Le mot de notre rédacteur en chef
Pr Bernard Charbonnel, Clinique d'endocrinologie, maladies métaboliques, nutrition CHU de Nantes - Nantes
Insuline basale : une méta-analyse
Pr Bernard Charbonnel, Clinique d'endocrinologie, maladies métaboliques, nutrition CHU de Nantes - Nantes
Emissions
 
Moteur de recherche
Comment utiliser ce site ?
Le menu présent en haut de l'écran vous permet d'accéder directement aux comptes rendu, classés par date et par thème
Attention, ceci est un compte-rendu de congrès dont l'objectif est de fournir des informations sur l'état actuel de la recherche ; ainsi les données présentées sont susceptibles de ne pas être validées par l'ANSM et ne doivent donc pas être mises en pratique. Toutes les interviews publiées sont sous la responsabilité des orateurs.
Galerie